Mon parcours

Crédit Photo : libraire Mollat

Crédit Photo : libraire Mollat

Docteur d’Etat en Médecine, UFR de médecine et de pharmacie à Poitiers, spécialisé en Psychiatrie mais aussi en Pédopsychiatrie, Stéphane Lelong a d’abord été interne des hôpitaux puis assistant des hôpitaux pendant 4 ans. Reçu major au concours national de Psychiatre des Hôpitaux pour une carrière hospitalière, il a pris ses fonctions en Psychiatrie adulte – avec secteur privé statutaire – pendant 26 ans d’abord dans la Vienne en tant que Praticien Hospitalier (PH), puis il a été nommé chef de service toujours en Psychiatrie adulte en Loire Atlantique. Ensuite, il a pris les responsabilités, également en tant que chef de service – toujours avec secteur privé statutaire – en Pédopsychiatrie en Charente-Maritime pendant 14 ans où il a été nommé chef de pôle pour coordonner plusieurs services de Pédopsychiatrie dans ce département. Depuis 2014, après 41 années de service public avec secteur privé en tant que Psychiatre des Hôpitaux, il fait valoir ses droits à la retraite hospitalière mais en ouvrant un cabinet de « Psychologue, Psychanalyste » – hors cadre médical (3, boulevard du Président Kennedy 17640 Vaux-sur-Mer, tél portable: 0609174230).

En effet, au cours de son exercice médical dans la spécialité Psychiatrique, Stéphane Lelong a fait, en parallèle, des études de Psychologie en conséquence de quoi il est devenu Psychologue clinicien diplômé d’Etat (D.E.) à l’UCO d’Angers, puis il a soutenu une thèse en Psychologie. Il est Docteur d’Université en Psychopathologie à l’UFR de Paris XIII.

Après avoir fait aboutir une analyse personnelle dans le cadre de l’Ecole de la Cause Freudienne (ECF) avec Ginette Raimbault, Analyste Membre de l’Ecole (AME), il a été en contrôle, toujours dans le cadre de l’ECF, avec Rosine Lefort, AME également. Stéphane Lelong a mené conjointement à ce travail en cure une recherche hors cure en soutenant une thèse pour être cette fois-ci Docteur d’Université en Psychanalyse à l’UFR de Paris VII.

Psychanalyste, il est inscrit « Praticien d’Espace Analytique ».

Il est coopté en qualité de chercheur au laboratoire « Psychanalyse et théorie des processus psychiques » à l’Université de Paris VII-Denis Diderot. Un ouvrage collectif a tenté de répondre à la question du trauma dans une théorie des processus psychiques tenant compte aujourd’hui de l’évolution des pratiques cliniques dans la psychanalyse un siècle après la parution des Etudes sur l’hystérie de Freud. Il signe en tant que coauteur l’ouvrage « Trauma et devenir psychique », sous la direction du Professeur Maurice Dayan, livre publié au P.U.F en 1995 dans la collection : « Psychopathologie », elle-même dirigée par le Professeur Jean Laplanche.

Il est membre depuis 25 ans du « Groupe de Recherche Analyse et Médecine » (GRAM) initié par Ginette Raimbault, Directeur de recherche à l’INSERM.

Depuis, il a été auteur de 5 livres tous parus aux éditions l’Harmattan : « Fantasme maternel et folie » (1998), « Un psychanalyste dans le secteur psychiatrique – Sur le fil » (2005), « L’inceste en question – secret et signalement » (2009).

Dans la collection « Clinique psychanalytique et Institutions », dont il assure la direction, il publie : « Période d’adolescence, Tome I, L’ère de famille » (2013) et « Période d’adolescence, Tome II, Figures de souffrance » (2013).

Continuant son activité de chercheur/enseignant, il prépare un ouvrage sur « Clinique des homosexualités – suivi d’une réflexion sur l’homoparentalité ».

Auteur :

 Fantasme maternel et folie, Paris, coll. Etudes Psychanalytiques, L’Harmattan, 1998.

Un psychanalyste dans le secteur psychiatrique, Sur le fil, Paris, coll. Psychanalyse et civilisations, L’Harmattan, 2005.

L’inceste en question, secret et signalement, Paris, coll. Etudes psychanalytiques, L’Harmattan, 2009.

Période d’adolescence, Tome I, L’ère de famille, Clinique psychanalytique et Institutions, L’Harmattan, Paris, 2013.

Période d’adolescence, Tome II, Figures de souffrance, Clinique psychanalytique et Institutions, L’Harmattan, Paris, 2013.

 Coauteur :

« L’évanouissement du désir dans la psychose », in Trauma et devenir psychique sous la dir. de M. Dayan, Paris, PUF, 1995.

 Contribution :

 « La métaphore délirante paranoïaque et l’institution hospitalière », in Pratiques institutionnelles et théorie des psychoses sous la dir. de P. Martin, Paris, L’Harmattan, 1995.

 Articles en tant qu’auteur :

 Lelong S., « En flânant à travers la psychologie de l’IVG en 1975 », thèse d’Etat pour le doctorat en médecine UFR médecine et pharmacie, Poitiers.

— « Entretiens pluriels singuliers pour parents en pédopsychiatrie », in Actualités Psychiatriques, no 4, 1985, pp. 25-28.

— « Concept d’autislepsie », in Actualités Psychiatriques, no2, 1986, a, pp.51-61.

— « Le Petit Prince Charmant, histoire vécue par les parents d’un enfant autiste », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no85, 1986, b, pp. 25-37.

— « Un clin deuil en sommeil », in Actualités Psychiatriques, no1, janvier 1986, b, pp. 29-36.

—  « Approche psychanalytique du dire psychotique », in Actualités Psychiatriques, no9, novembre 1988, a, pp.38-40.

— « La dépression réactionnaire », in  Psychiatrie Francophone, hors série,  journées psychiatriques du Val de Loire, Abbaye de Fontevraud, 30 avril 1988, b, pp. 37-47.

— « Corps et âme », in Actes de l’Université d’été UFRAPS, Poitiers, juin 1989, a, pp. 85-89.

— « Le Petit Prince : princeps de la constellation du petit prince, de sa reine et d’un roitelet », in Psychiatrie Pratique du Médecin, no 58, avril 1989, b, pp. 15-16.

— « L’homicide dans l’œdipisme adolescent », in Psychiatrie Française, no spécial, 1990, a, pp. 88-89.

— « Modélisation d’une société I.M.E. », in Annales Médico-psychologiques, no3, 1990, b, pp. 284-286.

— « Repérage de la position soignante identitaire en psychiatrie », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no114, avril 1994, a, pp. 8-10.

— « La Rein-Carnation », in Psychologie Médicale, no 26, spécial 3, 1994, b, pp. 291-294.

     — « Le signe qui fait signe dans l’Art ou l’art de vivre en général », in Psychologie Médicale, no26, spécial 4, expression & signe, 1994, c, pp. 414-419.

— « Handicap, Réflexions psychanalytiques », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no116, décembre 1994, d, pp. 6-9.

— « La singulière réalité chez un paranoïaque octogénaire démasquée par un acte médico-légal », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no117, mars 1995, c, pp.34-37.

— « L’Amour avec un petit (a) », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no119, décembre 1995, d, pp. 23-25.

— « L’amour maternel ne va pas de soi mais de l’Autre », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no123, 2ème trimestre 1997, a, pp. 105-107.

— « Du viol, du secret et de la psychanalyse. Réflexion sur la place du secret opposable à la réparation du dommage », in Annales Médico-psychologiques,  155, no6, juillet 1997, b, pp. 399-403.

— « Quel est l’Autre de l’autre qui aime, là est la question érotomaniaque », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no125, 2ème trimestre 1998, a, pp. 9-12.

— « Le délire : paroles sans histoire ? », in La Revue Française de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, no18, mai 1998, b, pp. 40-43.

— « Passage à l’acte des soignants en réponse à l’acting out d’une parturiente », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no126, 1er trimestre 1999, a, pp. 15-19.

— « SIDA, une maladie qui trahit des secrets, Georges un homosexuel entre ville-hôpital », in La Revue Française de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, no 26, mars 1999, b, pp. 82-85.

— « Dépression radicale du désir maternel – les modèles freudiens et lacaniens sont-ils pertinents ? », in Revue de neuropsychiatrie de l’ouest, no129, 4ème trimestre 1999, c, pp. 15-20.

— « Psychiatre-psychanalyste, Subversion radicale de la relation médecin/malade », in Annales Médico-Psychologiques 2000, no158, pp. 660-664.

— « L’enfant qui fait le mort comme indice d’une potentialité psychotique », in Annales Médico-Psychologiques 2001, no159, pp. 336-340.

— « Le secret du suicide révèle la structure », in Revue Française de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, no 65, avril 2003, Tome VII, pp. 31-36.

— « Handicap de la sexuation, exhibition du handicap », in Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 52, 2004, pp. 389-392.

 Articles en tant que coauteur :

Lelong S., Santos CH., « Psychiatre-Psychanalyste, subversion radicale de la relation médecin/malade », in Annales Médico-Psychologique, 2000, 158, no 8, pp. 660-664.

Lelong S., Flausse P., Henaff D., « Le secret du suicide révèle la structure », in Revue Française de Psychiatrie et psychologie Médicale, no65, avril 2003, tome VII, pp. 31-36.

Lelong S., Flausse P., Henaff D., Vanhay D., « Handicap de la sexuation, exhibition du handicap », in Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 52, 2004, pp. 389-392.

Bouet R., Lelong S., Pradeau F., ²Du viol, du secret et de la psychanalyse. Réflexion sur la place du secret opposable à la réparation du dommage², in Annales Médico-psychologiques,  155, no 6, juillet 1997, pp. 399-403.