Fantasme maternel et folie

Dans Fantasme et Folie, Stéphane Lelong s’efforce, de cerner « le réel de l’évanouissement à travers le délire ». Il s’agit à la fois d’un événement survenu jadis chez la mère (et diversement attesté par elle même et/ou par l’entourage) et de la répétition d’un trauma chez son enfant, qui peut être de nouveau happé par la catastrophe – mais cette fois sur le mode délirant – dix, quarante ou cinquante ans après qu’est tombé sur l’infans le verdict tacite de mort annoncée ou représentée. Le discours psychanalytique est donc appelé, en l’occasion, à faire se rejoindre les deux branches dissymétriques d’un réel qui prend en tenailles une histoire dont le déroulement, dans l’intervalle, n’a pas d’importance hormis les effets de « la transversalité de l’inconscient ». L’auteur suspend entièrement la potentialité psychotique à une violence de la mère prenant corps chez son enfant, dont la souffrance, dans la réalité, lui sert d’alibi organique imaginaire. L’horreur fascinante de la « petite mort » au tout début de la vie qui a, soudain, dévêtu  « l’amour maternel » de sa part d’illusion narcissique convoque un « envers radical de séduction ». Cet envers dévoile un déni de naissance actualisé chez la mère par une mise à mort qu’autorise, dans son fantasme, la maladie du nourrisson ou du petit enfant. Celui-ci restera définitivement impressionné, dans sa « mémoire corporelle », par ce décret qui l’aura fait mourir au désir du premier autre sur la scène extérieure faute de tiers quel qu’en soit le sexe.

Achetez le livre

Stéphane Lelong est Psychologue, Psychanalyste à Vaux-sur-Mer. Pédopsychiatre et Psychiatre honoraire, ancien chef de service des Hôpitaux, il est docteur en Psychologie et docteur en psychanalyse. Il a cosigné, en qualité de chercheur au laboratoire de psychanalyse de Paris VII : « Trauma et devenir psychique », paru aux Presses Universitaires de France, (PUF) en 1995. Depuis, Membre du Groupe de Recherche Analyse et Médecine (GRAM), il est auteur de cinq ouvrages parus aux éditions l’Harmattan, Paris : « Fantasme maternel et folie » en 1998, « Un psychanalyste dans le secteur psychiatrique, sur le fil » en 2005, « L’inceste en question, secret et signalement » en 2009 et, en 2013, il a publié dans la collection : « Clinique psychanalytique et Institutions », dont il assure la direction chez l’Harmattan Paris, « Période d’adolescence, Tome I, L’ère de famille » et « Période d’adolescence, Tome II, Figures de souffrance ».

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>